[Compostelle J1] Pèlerin aux pieds nus n’est pas plus tolérant

Puy en Velay, 6h30 :Mon alarme n’a pas sonné deux secondes, mon sommeil était resté en surface durant ma nuit dans la cage d’escaliers, on ne dort jamais beaucoup quand on risque l'expulsion. Deux minutes plus tard, j’étais dans la rue, encore en train de fourrer mon sac de couchage à la hâte. Le jour s’extirpait... Lire la suite →

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑