Ego trip de Lorialet

On tire de drôles de choses des nuits insomniaques. Alors que le sommeil refuse de se livrer tant que je n’aurai pas répondu à ses revendications, je relis les dernières pages de Sukkwan Island – « le livre au titre imprononçable » selon la vendeuse de la Fnac, premier roman publié de David Vann. La tête ne... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑