[Carte postale souvenir] La Las Vegas d’Afrique

Au milieu du désert, loin de toute cité, on a bâti une ville de jeux et d’esbroufe. La nuit, on la croirait composée de lumières à projeter au loin l’ombre de virevoltants et d’animaux sauvages, dissimulant les sons de la vie sauvage par ceux des fêtes et des machines à sous. Non, ce n’est pas de Las Vegas qu’il s’agit mais de son alter ego sud-africain : Sun City, qui repose au milieu d’un volcan éteint.

Alors que la région est marquée par son aridité, cette ville artificielle regorge de fontaines et se pare d’une couverture de palmiers en oasis licencieuse d’où dépassent les tours de palais et les hôtels polygonaux que jouxtent des piscines à vagues démentielles. Démence, grandeur, outrecuidance, tels sont les maîtres mots de ce parc d’attractions pour accrocs du casino et des frivolités.

Ici-bas, l’artifice est assumé. Tout est plus grand, plus fou, plus faux qu’ailleurs, parfaitement en phase avec le projet de son fondateur, Sol Kerzner, lorsque la cité du soleil ouvrit ses portes pour la première fois, en 1979 ; le complexe de loisir jugé aujourd’hui encore comme le plus ambitieux du pays. Nous le comprenons avant même le portail d’accueil franchi, l’ambition du magnat de la finance est de nous en mettre plein les yeux, pont encadré de statues d’éléphants, décorations rococo du sol au plafond et lustres cristallins. Bien que les casinos se soient développés de part et d’autres de la contrée, on trouve en Sun City le parangon de la démesure. J’aurais tort d’évoquer une ode à la démesure, c’est plutôt le dubstep marteleur de la superbe.

S’il y a des familles pour profiter de la vallée des vagues, un lac artificiel – mais si vous êtes attentifs, vous aurez compris que l’adjectif est superflu – se remplissant de l’adrénaline des audacieux qui dévalent d’immenses toboggans pour ajouter aux vagues simulées celles des chutes vertigineuses, on trouve surtout des groupes qui se retrouvent autour de divertissements communs. Les golfeurs qui se retrouvent sur un green délirant avec vue sur la savane doivent guetter les singes pour ne pas se faire voler leurs balles, les férus du blackjack gardent les lèvres pincées pour ne pas insulter le troisième vingt et un consécutif de la banque et les passionnés du poker prennent des airs presque aussi fabriqués que les décors de leurs affrontements.

D’ailleurs, Sun City a hébergé la plus grande manifestation de poker du pays avec le Sun City Poker Tournament – Million Dollar dont le vainqueur est reparti avec quelques six centaines de milliers de dollars. Ça donne presque envie de se mettre aux cartes pour financer ses voyages, j’ai calculé : par rapport à mes dépenses actuelles, si je devenais centenaire, il me faudrait 6,0277777… vies pour écouler une telle somme même si les lieux comme Sun City y participent en les absorbant goulûment dans ses nombreuses activités. Dans une ville d’argent, tout se paye à prix d’or et il faut un budget pour y rester plus d’un jour – et la journée vaut déjà son pesant de rands – mais pourquoi ne pas goûter temporairement au luxe et au spectaculaire ? Les spectacles y sont d’ailleurs nombreux et l’une de ses arènes a accueilli des noms aussi prestigieux que Sinatra, Queen ou Rod Steward.

Sun City allume comme une tropézienne, s’exhibe comme une cannoise mais est aussi inabordable qu’une russe pour le petit portefeuille. Aussi truquée que décomplexée, elle tape à l’œil de tous et s’inscrit comme le pays de cocagne des aventures de Pinocchio, un lieu unique en son genre où des enfants majeurs passent leurs journées à flamber de richesses et d’excès sous le soleil de l’Afrique.

Publicités

3 réflexions sur “ [Carte postale souvenir] La Las Vegas d’Afrique ”

  1. Bonjour,
    Je voulais te dire que j’apprécie beaucoup ton style rédactionnel et les images qui émaillent tes écrits. Je regrette juste qu’il n’y ait pas eu de nouveaux articles depuis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s